L'histoire des sacs wayuu - Sac ethnique colombien | Boholine

Le peuple Wayuu habite dans La Guajira en Colombie, vaste territoire désertique baigné par la mer des Caraïbes. Ce peuple aime sa culture et tient à la préserver, les techniques manuelles les plus ancestrales du tissage continuent à être transmises.
La légende raconte qu’à l’origine c’est l’araignée “Walekerü” qui a appris le métier de tisser à une jeune fille Wayuu.

 

À partir de là, toutes les femmes Wayuu apprennent la technique et utilisent des dessins géométriques appelés “Kanaas” inspirés de la nature, l’environnement et la cosmologie représentant toute une symbolique. Ce savoir-faire est transmis de génération en génération, de mère en fille.

cms-histoire-sac-boholine.jpg

histoire-sac-wayuu-boholine.jpg

Le tissage du sac commence au centre de la base appelé « plato », le dessin est réalisé en forme de spirale selon le ressentie de la femme qui le tisse, elle laisse sa marque, c’est une sorte de signature, chaque base est différente, chaque confection est unique.     


La Mochila ou sac Wayuu est aussi appelée “Susu” ce qui veut dire “Ce qui marche avec soi”. Il s’agit d’un complément où la mode et la culture se rencontrent, un complément de mode très prisé dans le monde entier.

 

De nos jours, le travail de ces femmes est de plus en plus reconnu et valorisé.
Nous aimons l’authentique, haut de gamme ! 

 
Devenez ambassadrice du peuple Wayuu !!